AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

JARL

avatar

Rp's : 216
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Travis Fimmel + © Bang
Métier : Fermier
Localisation : Sjaelland

MessageSujet: Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna] Ven 27 Juil - 23:27

Our hearts do not fear the iceIl ne faisait pas particulièrement froid cet hiver. Du moins aux yeux de celui qui observait avec cette même intensité la silhouette sinueuse de la jeune femme se lovant contre lui. Il n'y avait plus belle femme à Skåne pensais-je. Cela faisait maintenant plusieurs jours, des semaines que je cherchais à attirer l'attention de ce bout de femme insensible aux avances de bon nombre d'hommes. La faute peut-être à ses yeux, vous glaçant au premier regard, défiant votre vision impudente et votre esprit malsain. Obligeant vos pupilles instinctivement de dévier sur quelque chose d'autres, n'importe quoi  qui ne serait pas sa ravissante silhouette. Je songeais et j'espérais au fond qu'elle soit mienne, j'en rêvais si bien qu'il m'en coûtait de perdre autant de temps en rêverie que de travail à la ferme.

Je me risquais à goûter son corps encore une fois. Déposer mes lèvres sur sa peau avait un goût doux et sucré. Je pouvais entrevoir sa chevelure en cascade déposé sur ce matelas fait de paille, de terre et d'herbe. Elle s'accaparait par sa simple existence  mon corps et mon esprit tout entier. C'était sûrement le sentiment le plus heureux que je pouvais ressentir et de loin dans ma vie j'avais ressentis pareille chose. L'air glaciale sifflait de légères brises hivernales et je ne cherchais qu'à profiter plus encore de sa présence pour le peu de temps qu'il me restait à ses côtés. Mes doigts glissèrent autour de sa taille pour lentement descendre le long de la courbe de son fessier. Le bout de mes phalanges ressentant l'épiderme et la tiédeur de ce corps que les Dieux avaient sculptés pour elle. Une aura bienveillante, protectrice de notre amour naissant me rendait aveugle, heureux de ces quelques instants que j'avais auprès de sa personne. Je n'en redoutais pas moins pourtant le courroux de son père qui rodait toujours aux alentours du village sans aucun scrupule pour protéger son unique fille telle un trésor secrètement caché.

« Tu dors ? » Questionnais-je dans un élan de curiosité ne prêtant pas assez attention à ses attentes et à cette fatigue dont elle faisait état depuis quelques minutes, heures peut-être. Je n'avais plus clairement la notion du temps en restant ainsi auprès d'elle. Seul le temps pouvait parfois me faire resurgir de cet endroit éphémère et fragile que nous entretenions l'un pour l'autre en ce début de matinée.

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas

SKJALDMÖ

avatar

Rp's : 272
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Katheryn Winnick
Métier : Fermière et guerrière

MessageSujet: Re: Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna] Sam 28 Juil - 8:21

Our hearts do not fear the iceLa sueur perlait sur nos corps nus et entremêlés. À chaque fois que l'air s'extirpait de nos poumons, nos souffles chauds formaient des halos de vapeur. Le froid mordait, le vent sifflait et la brise hivernale se faufilait dans tous les recoins de la chaumière. Ironiquement, les fourrures reposaient sur le sol et les draps qui restaient étaient entortillés autour de nos chevilles. Nous n'avions ni chaud, ni froid. Nous étions bien, loin de tout, comme si nous avions pris la mer et que notre navire était parti à la dérive. Isolés, à l'abri du monde entier.

Autant l'avais-je détesté, qu'aujourd'hui,  nos corps lovés l'un contre l'autre trahissaient nos sentiments naissants.  Au début du printemps dernier, Tyldr était venu voir mon père pour faire réparer son bouclier. Après ce jour, pas un matin ne s'était passé sans qu'il se pointe le nez à la boutique. Très vite, il avait fait comprendre aux autres prétendants de ne pas marcher sur ses plates-bandes poussant même l'audace jusqu'à faire fuir certain client trop insistant. Têtu comme une mule, il outrepassait mes refus, me courtisait, m'offrait des fleurs. Pendant des heures et dans le plus grand des silences, il m'avait regardée peindre le bois de centaines de boucliers. Puis, l'été venant, il était parti en raid avec les autres hommes et à ma plus grande surprise sa présence m'avait fait défaut. Je l'avais attendu en priant les Dieux pour qu'il le protège. Depuis, plusieurs lunes étaient passées, la saison chaude avait laissé sa place au froid de nos hivers les plus ardus.

Le contraste de la chaleur de ses doigts parcourant mon échine me faisait frissonner. Ses lèvres se posaient sur mon épaule, son souffle chaud caressait mon cou, sa barbe encore jeune et hirsute me piquait timidement. Les yeux fermés,  je me laissais bercer par cet instant d'insouciance me surprenant à rêver qu'il soit éternel. Tout était si nouveau, jamais avant cette nuit, un homme n'avait partagé aussi intimement ma couche et le sang encore frais sur mes cuisses témoignait de cette vérité.

"... Et toi?"

Lui répondis-je, les paupières lourdes et voguant entre cette réalité trop douce et ces rêves qui m'appelaient. Je m'extirpais de ce coma, sentant l'intensité de son regard sur moi, ses iris bleu d'acier me déshabillant plus que je ne l'étais déjà. Sa main caressait ma hanche et ses doigts se cramponnaient à mon fessier. Un sourire s'étirant sur le coin de mes lèvres, je me resserrai contre lui. Sculptant et caressant du bout des doigts sa musculature et cette unique cicatrice qu'il me plaisait de redécouvrir.

"Reste."

L'incitais-je. Inévitablement, il devrait partir. Mon père reviendrait de son voyage au Jutland et la présence de Tyldr dans cette grande couche qui était la sienne ne saurait lui plaire. Mais là, tout de suite, il pouvait rester encore un peu.

_________________



“The Future is open. Trust in the gods. Live for each moment.”

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

JARL

avatar

Rp's : 216
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Travis Fimmel + © Bang
Métier : Fermier
Localisation : Sjaelland

MessageSujet: Re: Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna] Jeu 23 Aoû - 14:28

Our hearts do not fear the iceÀ ses mots je ne pouvais nier que j'étais resté éveillé. À la regarder longuement de mes yeux céruléens, perçants la glace et le ciel que même Bertha déesse de l'hiver n'aurait su restée indifférente à mes pensées. Je restais là, à contempler cette créature mystérieuse, cette femme farouche dont personne n'avait réussit à apprivoiser. J'aurais pu perdre et tomber à ses pieds, je ne me serais jamais résigné. La persévérance sert ceux qui ont le désir d'entrevoir leur destin sous des angles bien dissociés. Pourtant celui-ci suivra toujours un seul et unique chemin, c'est ce que les Dieux ont eux même décidés. Avais-je décidé de ma propre volonté de l'aimer ? Ou était-il le fruit perfide et l'arrogance d'un jeu auquel les Dieux s'aimaient à nous voir jouer ? La nuit et le manque de sommeil se fait ressentir et je crois me perdre en disant secrètement à mon esprit ces vulgaires pensées.

Si le destin voulait que je lui sois lié, cela faisait de moi un homme heureux, comblé et aimé d'une si humble et sévère guerrière au bouclier. Malgré cette idée qui obscurcissait mes propres désirs et cette force masculine empruntant à ma virilité une certaine envie d'y retourner je ne me faisais pas attendre et lui murmurait simplement à l'ouïe fine de cette féline sustentée. « Non. » Évidemment que non, je préférais l'observer sans broncher. Elle était différente des autres, farouche et glaciale et malgré tout brûlante dans le creux de son ventre. Je l'admirais pour sa beauté et la respectais pour son authenticité. Il n'y avait pas de paraître ou de faux semblants avec elle. Askerna était tout simplement. Il y avait quelque chose d'apaisant, rassurant que je ne ressentais qu'auprès d'elle. Sa voix s'extirpait langoureusement de ses lèvres. J'expirais profondément en songeant qu'il me faudrait partir alors qu'elle m'offrait son corps et bien au delà de tout ses attraits corporels son cœur.
« Tu sais que je ne peux pas. Je suis à toi et tu es mienne mais, je dois aussi parler à ton père. » Oh ce moment serait de loin beaucoup moins plaisant que celui-ci. Je comprenais mieux que n'importe qui ce que cela devait faire de voir sa fille unique se soustraire de l'autorité paternel. Je serais confronté à ce même problème avec ma sœur un jour peut-être. « Viens avec moi. » L'incitais-je. Je ne pouvais me résoudre de partir sans elle, braver les interdits et surtout l'ombre de son père. Je voulais qu'elle devienne ma femme, qu'elle partage mon lit et donne naissance à nos futurs enfants. C'était un rêve simple auquel les Dieux trouvaient pourtant encore de fébriles stratagèmes pour nous tenir éloigner l'un de l'autre.  


_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas

SKJALDMÖ

avatar

Rp's : 272
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Katheryn Winnick
Métier : Fermière et guerrière

MessageSujet: Re: Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna] Mar 9 Oct - 5:57

Our hearts do not fear the iceUn doux sourire s'étirait sur le coin de mes lèvres tandis que mon regard trouvait le reflet d'opale dans les yeux de Tyldr. Je croyais délibérément au destin, mais jamais les runes n'avaient prédit qu'un homme marcherait à mes côtés. Je rêvais de raids, de contrées lointaines et d'aventures. J'aspirais à devenir une guerrière, à combattre auprès de mes pairs dans un mur de bouclier, à mourir au combat et rejoindre le grand hall en Asgard. À jamais et jusqu'à ce jour, mon coeur n'avait battu que pour ces raisons. Était-ce le jeu du hasard? Avions-nous le moindre mot à dire alors que notre sort reposait à même les paumes des Dieux? Je portais la foi en cette puissance inéluctable, m'imaginant que chacun de nos gestes, actions et décisions, échappait à notre propre volonté. Tout était prédéterminé au moment même où, nous, simples mortels, emplissions nos poumons de notre première bouffée d'air.  

Dans ma contemplation, j'appréhendais cette existence que nous pourrions partager. Tout était si nouveau et à la fois, si naturel que j'y faisais aveuglement confiance. Pouvais-je dire que l'amour ressemblait en tout à la frénésie du combat? Que le corps s'y prêtait aussi ardemment donnant l'impression d'en perdre le souffle et de se sentir plus vivant que jamais, le coeur débattant tels les tambours de guerre. Son simple touché brulait ma peau, irradiait dans ma chair comme la foudre de Thor déchirant de son marteau les muscles, comme un ciel orageux, et fracturant l'os, comme une veille souche d'arbre, jusqu'à la moelle.

Sa voix venait troubler la quiétude dans laquelle nous étions confortablement lové. Son torse s'affaissait d'un lent et profond soupir, ses lèvres s'étiraient dans une moue dubitative. Il devait partir et non de gré. Si mon père venait à nous trouver ainsi, il damnerait Tyldr de tous les torts et ferait en sorte de l'éloigner indéfiniment. J'étais une fillette à ses yeux, encore une enfant dans un corps de femme. Pourtant, j'étais en âge de porter un enfant et de devenir mère à mon tour. Aussi effrayant cela pouvait-il me sembler, j'aimais à ce point Tyldr. Je voulais lui donner des fils qui le rendraient fier et des filles qu'il pourrait chérir. Mais pour l'instant, il devait partir... ou devions-nous partir?

"Pour allez où?"

Demandais-je sans vraiment m'enquérir de la réponse. Il m'invitait à le suivre et je me redressais dans le lit, prête à lui emboiter le pas, prenant même l'initiative de retrouver nos vêtements ici et là éparpillée. Peu importe où nous allions, je le suivrais. Je ne pourrais pas disparaitre indéfiniment, mon père finirait par nous trouver. Dans un petit village comme le nôtre, aucun secret ne perdurait longtemps.

"Je dois être au marché avant midi!"

L'informais-je en récupérant sa tunique au sol, lui lançant avant d'enfiler rapidement mes dessous et ma robe. Pendant qu'il s'habillait, je m'occupais de faire disparaitre les draps tachés de rouge, recouvrant le lit d'un autre apparat. J'irai à la rivière plus tard afin de les nettoyer. Nous étions sur le point de partir quand dehors le bruit un chariot tiré par des chevaux s'arrêtait devant la maison. Mon père, de sa voix grave et gutturale, ordonnait aux bêtes de s'arrêter. Ce n'était plus qu'une question de secondes avant qu'il ne pousse la porte.

"Par ici! La fenêtre!"



_________________



“The Future is open. Trust in the gods. Live for each moment.”

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

JARL

avatar

Rp's : 216
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Travis Fimmel + © Bang
Métier : Fermier
Localisation : Sjaelland

MessageSujet: Re: Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna] Mer 28 Nov - 2:15

Our hearts do not fear the iceJ'aimerai garder ses caresses imprégnées dans ma chair. Sentir son souffle et sa poitrine se soulever contre ma main. Il n'y aurait rien en ce monde qui changerait cette sensation, cette chaleur commune entre nous deux. Les frissons parcourant son corps, je basculais dans cet effervescence mes yeux attentif au moindre fais et gestes d'Askerna qui était devenue mienne. Je n'en espérais pas autant la première fois que nous nous étions rencontrés mais, il semblait que le temps que nous avions pris à nous connaître pouvait encore s'approfondir d'une toute autre manière. Je la fixais et la désirait si ardemment que je me demandais comment une telle subtile et sublime créature sur cette terre pouvait être avec un homme comme moi. Avais-je mérité autant d'attention de ça part ? Je ne pouvais m'en persuader totalement mais cela importait tellement peu finalement. La contempler, la sentir, la toucher était une forme de liberté que je n'avais pas encore assez goûter. Je pouvais ressentir sa peau d’albâtre et délicate se réchauffer sous l'étreinte, les caresses, le contact de nos lèvres dans cette fougue non dissimulée à laquelle nous gardions encore une certaine réserve. Je n'avais pas peur, elle encore moins supposais-je. Quelques heures à  rester auprès d'elle pour découvrir et redécouvrir ses trésors, ses joies, ses peurs gravés sur son corps. Tout semblait si parfait dans notre imperfection si bien lancé et ses paroles me faisaient frémir à en avoir subitement par fraction de quelques secondes froid. Elle s'emparait corps et âme de moi et j'aimais ça.


Ce que le monde avait à m'offrir il était là, juste sous mes yeux se mouvant, se feintant d'un sourire,d'un regard, d'un baiser qu'elle seule avait le pouvoir de me prodiguer. Elle était tout ce que je désirais et que je n'avais jamais envisagé jusqu'à récemment obtenir de toute ma vie. La tiédeur de sa peau, son souffle perlé, le timbre de sa voix et ses pupilles bleuâtres me rendaient complètement fou. « Tu pourrais venir vivre à la ferme avec moi. »  Il fallait en garder et en laisser mais rien ne m'empêcherait de faire ce que mon cœur pensait juste. L'amour me rendait peut être aveugle, l'amour brisait bien des codes et des manières mais l'amour que je portais pour elle était simple à mes yeux.  Mes sentiments je ne pouvais et ne voulais les combattre. Et tout l'amour dans le monde ne peut les changer. L'amour est plus fort que les faits plus fort que tout. Voilà ma seule et unique vérité et elle se dresse devant moi. Je laissais dévier mon regard ne pouvant m'empêcher de sourire et de laisser échapper un rire face aux paroles d'Askerna. La simplicité par laquelle elle envisageait les choses était un regard nouveau auquel je prêtais attention et n'envisageait que d'avantage de prendre celle-ci pour femme. Je voulais qu'elle devienne ma femme, celle qui partagerait ma vie et mettrait au monde nos enfants. Mes yeux se plissèrent cherchant reprendre le contact de ses yeux animé par cette joie incommensurable de l'avoir à mes côtés. Je passais le revers de ma main sur le côté droit de ma mâchoire effleurant ma barbe cherchant à répondre mais en vain.  Je devais me rhabiller dans la hâte, elle devait me penser fou, complètement irrationnel et peut être même se demander si je n'avais pas reçu quelques coups sur la tête parfois. J'étais prêt à m'en aller ou presque... Je laissais s'approcher mes lèvres de son cou lui déposant quelques baisers dans un élan quelque peu sauvage mordillant légèrement sa peau remontant lentement jusqu'au lobe de son oreille qui s'offrait à moi. Je m'efforçais de continuer à apposer plusieurs tendres et doux baiser tout en lui répondant dans un murmure au creux de son oreille. « Je sais qui tu es, une guerrière, une vaillante et farouche combattante qui n'a de cesse de braver le danger. »  Répondais-je alors que je laissais une main libre passer le long de son dos sous ses vêtements pour caresser le long de sa colonne vertébrale et redescendre délicatement dans une gestuelle que j'affectionnais particulièrement. « Mon cœur t’appartiens. » Terminais-je avant de laisser mes yeux contempler et ressentir cette longue chevelure blonde et brillante magnifiant le visage souriant et croquant la vie à pleine dent de la séduisante femme qui était auprès de moi.

« Tu serais la plus magnifique des femmes de ces contrées bien trop mornes et ternes à mon goût sans ta présence. Que serait la vie sans son lot de difficulté ? Si je peux braver les défis et les dangers en ta seule compagnie je serais un homme comblé. »  Concluais-je cherchant quelques indices sur son visage essayant de percer une quelconque réponse positive de sa part. Je n'avais jamais vraiment parlé à cœur ouvert ou du moins aussi crûment car les hommes sont souvent trop peu enclin à dévoiler leurs sentiments. Pourtant j’espérais que cette initiative serait appréciée à sa juste valeur et que mes paroles trouveraient le chemin de son cœur. Je feintais d'écouter sa supplication, passer par l’embrasure de cette fenêtre pour échapper au père qui tôt ou tard apprendrait qui j'étais. C'est alors une toute autre ouverture qui grinça à quelques mètres non loin derrière moi.




_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna]

Revenir en haut Aller en bas
Our hearts do not fear the ice [ Pv Askerna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» News de Pandora Hearts Abyss
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Kingdom Hearts News Adventures RPG
» Pawn Hearts - Van der Graaf Generator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILL OF GODS :: Sjaelland :: Skåne-