AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SKILGETINN
Rp's : 34
Arrival : 16/04/2018
Faceclaim : Faye Marsay @Eurydie
Métier : Fille et héritière du Jarl Siegfried Reginson.
Localisation : Svitjod.

MessageSujet: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Lun 16 Avr - 18:44




Anyone who fights us is either stupid or on my uncle’s payroll.




Siegfrieddóttir Sjøen



Mon nom est Sjøen Siegfrieddóttir, je suis âgée de 16 ans. Je suis originaire de Svitjod. Je suis célibataire. Je suis la fille unique du Jarl Siegfried Reginson. Je n'arbore aucune cicatrice, n'ayant pas encore réellement connu la guerre. Ou même la dureté de la vie. Malgré tout, je n'ai pas peur d'en recevoir.


Caractère

Sjøen n’a jamais été une jeune fille au caractère facile. Fille unique du Jarl, elle a grandi avec un lourd poids sur les épaules. Mais aussi avec une destinée qu’elle se doit de poursuivre. Ha, quelle belle plaisanterie ! Elle est la fille du Jarl, par les Dieux ! Tout comme son père, et tous ses pères avant lui, elle est baignée de la même témérité, même si le sien semble parfois bien plus belliqueux que ses ancêtres. Jamais elle n’a été ce genre de fille à s’occuper de son pauvre père, harassé par la maladie et la vieillesse. Ni douce, ni tendre, elle n’est pourtant pas défaite d’amour. Son affection, elle la montre au bout des poings, dans le tranchant de la lame ! Elle aime sa cité, son nom, son peuple, son héritage, tout ce qui fait d’elle Sjøen Siegfrieddóttir. Si une seule personne a le malheur tout cela, alors cette personne devient son ennemi. Ni plus, ni moins. Pour beaucoup elle est une fleur sauvage : si son visage juvénile et pure peut facilement perdre en crédibilité et en dangerosité, ses épines quant à elles sont nombreuses et tranchantes. Une fleur qu’il ne serait pas judicieux de prendre dans la main.
Anecdotes

I. Elle a déjà été enlevée. Environ une bonne dizaine de fois, si elle compte aussi les tentatives qui ont échoué. De sûr, elle a arrêté de paniquer quand ça lui arrive, et très jeune, elle s’est occupée elle-même de ses propres enlèvements. Souvent, ce n’est qu’une question d’argent, donc bon... Pas la peine de risquer sa tête pour ça. Cela dit, c’est un des gros arguments qui l’ont poussée à apprendre l’art de l’épée. Ça et le fait qu’elle aime se battre.

II. Elle n’a jamais gardé ses amis très longtemps. Quand elle jouait avec les autres gamins, elle se faisait apprécier très rapidement : elle ne se prenait pas la tête, se battait comme un garçon et savait inspirer les plus chétifs. Cependant, dès qu’ils apprenaient qu’elle était la fille du Jarl, les gosses avaient rapidement peur des ennuis. Et d’une façon ou d’une autre, ils prenaient leurs distances. Avec le recul, peut-être que c’étaient les parents qui demandaient ça à leurs enfants. Mais Sjøen n’avait pas pu faire la différence.

III. De fait, elle est une jeune fille très seule, malgré le fait qu’elle soit énormément entourée. Elle n’en a pas forcément conscience, mais elle le ressent. Cela explique sûrement sa dureté et son indépendance. Parfois, elle se sent triste, mais quand ça lui arrive, elle se dit simplement qu’elle a vraiment trop de temps libre si elle se laisse à être aussi sentimentale. Une héritière de Jarl, ça n’est pas triste.

IV. Petite, elle recherchait énormément l’attention de son père. Celui-ci a toujours tenu à garder distance avec sa fille, sans doute encore accablé par le chagrin de la perte de sa femme. Ou alors, peut-être qu’il ne savait tout simplement pas comment se comporter envers cette enfant énergique et colérique. Avec le temps, la gamine s’est persuadée que c’était ça, une vraie relation père-fille. Cette distance et ce fossé...

V. Elle rêve de voyager. De mener des raids à son tour. Jusqu’à présent, la jeune fille n’est restée que dans les frontières de l’autorité paternelle et malgré ses nombreuses tentatives, elle n’est encore jamais parvenue à aller plus loin. Sjøen est fascinée par la mer, et par les horizons. Elle attend les récits des guerriers fidèles à son père avec impatience !

VI. On ne le dirait pas ainsi, mais elle adore les histoires. Elle en raffole ! Dès qu’on vient lui conter les aventures d’un héros de leur panthéon, ou des aventures sur des terres lointaines, plus rien n’existe autour d’elle. Elle reste accrochée aux mots, des étoiles pleins les yeux, sans même interrompre une seule fois le conteur ! Toute son enfance et encore maintenant, elle est bercée d’épopées qu’elle rêverait de vivre un jour.



Je me suis retrouvée ici car c'était la volonté des Dieux. Je suis âgée de 23 ans et je trouve vraiment que ce forum est vraiment sympa même si on peut améliorer ça graphiquement, je pense notamment aux cadres aux bords arrondis. Mon avatar est ft. Faye Marsay. J'offre en sacrifice le code du règlement qui est The future is open trust in the gods !


Suck it up, princesses !


 Halloween




Dernière édition par Sjøen Siegfrieddóttir le Mer 18 Avr - 2:58, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SKILGETINN
Rp's : 34
Arrival : 16/04/2018
Faceclaim : Faye Marsay @Eurydie
Métier : Fille et héritière du Jarl Siegfried Reginson.
Localisation : Svitjod.

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Lun 16 Avr - 18:44




Unless we plan on talking-talking to death,
the defense committee is a waste of time.




Histoire




Je sais ce que les gens pensent. Je sais ce qui traverse leurs petites têtes dans lesquels ils se sentent si fiers et saufs. Je suis la fille du Jarl, je suis l’héritière d’un trône qui a été fait pour moi. Pour tous, j’ai un rôle à jouer. Malgré tout, ce rôle varie : on veut me voir reprendre le flambeau de mon père, on veut me voir épouser un homme qui pourra régner, on veut me voir bannir pour qu’un autre pose son derrière soit-disant plus digne que le mien sur le siège le plus important de Svitjod. Tous ces gens, ils oublient cependant quelque chose de très important. C’est que je suis là. Et que concernant mon avenir, personne n’est mieux placé que moi pour en décider. Personne.

Je suis née une nuit enneigée. C’est du moins ce qu’on m’a raconté. Il était très tard... Et je ne parle pas uniquement de l’heure à laquelle j’ai vu le jour. Voilà des années, peut-être une ou deux décennies que j’aurais dû naître. Mère faillit mourir en croyant que les Dieux lui avaient menti en lui promettant un enfant. Malgré tout, elle ne vécut pas assez longtemps pour m’élever : ma naissance avait laissé son corps blessé, faible, et la maladie l’emporta peu de temps après. Je n’ai jamais éprouvé beaucoup de tristesse quant à cette perte, je n’ai jamais connu cette femme. Je ne sais même pas ce qu’elle éprouverait en me voyant aujourd’hui. De la fierté ? De la honte ? Seuls les Dieux le savent, et je ne leur ai jamais demandé. Ce sont des servantes qui m’ont éduquée, et des précepteurs, des gens en qui Père avait confiance pour leur confier cette importante tâche. J’ai dû apprendre un grand nombre de choses, la plupart n’étaient guère intéressantes. Je préférais largement m’enfuir de mes leçons, et vagabonder dans les rues de Visby. Je courais à en perdre l’haleine, je rejoignais d’autres gosses qui ne me connaissaient pas, et on se battait. Oh par les Dieux comme on se battait ! Les adultes ne se rendaient pas compte combien c’était important : on se battait pour des territoires, pour l’honneur, et on partait aux conquêtes exactement comme nos parents ou les hommes et les femmes qu’on admirait. Les guerriers. Les aventuriers. J’étais forte, malgré ma carrure. J’étais rapide, agile, et plus que tout, je n’avait pas peur des coups et je me relevais toujours. Combien de fois m’a-t-on retrouvée boueuse et toute boursouflée ? De longues heures on passait à me discipliner les cheveux tout en me sermonnant en même temps. La fille d’un Jarl ne devait pas se comporter de la sorte. Elle devait se comporter en conséquence, en connaissant ses responsabilités. Oh je les connaissais. Justement. C’était bien pour cela que je me battais. Et ça me plaisait. Je ne devais pas cacher que j’y prenait du plaisir : j’aimais ces batailles, et je les imaginais quand je serai plus grande, sur des terres inconnues, avec mon épée et mon bouclier aux couleurs de mes terres...

Père... ne s’en souciait pas beaucoup. Mon éducation était loin d’être une de ses priorités, il était toujours très pris par ses devoirs de Jarl. Cela faisait longtemps que j’avais arrêté d’essayer d’attirer son attention. J’étais petite mais je n’étais pas stupide : je sais me rendre compte quand je suis de trop. Et chaque fois que je suis dans la même pièce que lui, j’ai toujours cette lancinante impression. Pourtant... je fais de mon mieux. Pas comme les servantes le voudraient, certes. Mais était-ce une fille comme ça que Père voudrait ? Lui qui était un guerrier ! Lui qui partait en raids et qui revenait avec richesses et esclaves ! Je suis la fille de mon père. Comme mon père avec son père. Tout ça, c'est dans le sang. Et il était fort. Un jour viendra où ce sera moi qui sera à la place de Père. Et à mon tour, je devrais inspirer les gens comme il l’a toujours fait ! Et pour cela, moi aussi je devrais être forte. Dès que je l’ai compris, il fallait que je me prenne en main. Je ne pouvais tout simplement pas attendre un époux, et espérer qu’il soit aussi brave que l’est Père. Non, hors de question. Alors j’ai demandé à être formée aux arts de la guerre. Réellement cette fois, avec un vrai maître, et non pas simplement des petites batailles entre enfants. Je me souviens de la façon dont je me suis précipitée dans la grande salle, interrompant certainement quelque chose d’important à en juger par les guerriers et les conseillers qui me fusillèrent du regard. Des jours que j’attendais une réponse, je doutais même que Père en ait entendu parler. J’ai exigé. Je n’avais pas peur, je n’avais jamais peur de rien. J’ai insisté. Peut-être était-ce pour se débarrasser de moi, mais un des guerriers fut désigné. Je ne sais pas ce qu’il espérait, peut-être que tout ça n’était qu’un caprice de ma part, que j’allais changer de lubie en quelques semaines. Je n’étais qu’une adolescente pourrie-gâtée après tout. Je lui ai fait regretter ses pensées à mon égard. Je n’étais pas une petite fille qui cherchait à se divertir, j’étais une future guerrière digne de ma lignée. Enfin des leçons dans lesquelles j’étais appliquée.

Récemment, la situation est devenue... plus alarmante. Cela avait commencé il y a quelques mois, Père souffrait d’un mal d’hiver, rien de très grave. Il avait survécu à pire ! Je me souviens d’une histoire où il aurait affronté un ours à mains nues. Alors la maladie, vraiment je n’y prêtais pas attention. Mais les semaines passaient, et il voyait toujours le médecin. Quand je demandais autour de moi, c’était comme si personne ne savait jamais rien. Oui, oui, c’est cela... Est-ce que mon entourage était conscient que j’étais capable de comprendre quand quelque chose n’allait pas ? Même celles qui m’avaient élevée ! Par les Dieux, c’était parfois si rageant ! Encore une fois, j’ai dû me montrer très présente pour finalement avoir de vraies réponses. Père se mourrait.

C’était... étrange à assimiler. Père, l’homme invincible que je connaissais, se mourrait. Bientôt, il ne sera plus là. Bientôt, ce sera quelque chose d’invisible qui le tuera. Je ne sais pas, je crois que ça me choque de savoir qu’une vie pouvait être enlevée de la sorte. Mère était morte de la même manière, mais... ce n’était que ma mère. Peut-être qu’elle était une femme faible, et je ne l’aurais jamais su. Mais Père. Nous n’avions jamais été proches, mais je le connaissais. Du moins de loin, avec ses histoires, et je les savaient vraies. Accepter tout ça était une chose. S’apercevoir que ma propre position était sujette à discussions en était une autre. Soit-disant j’étais trop jeune, inexpérimentée, mon oncle ferait un meilleur Jarl que moi. Moi ! Ce n’était pas un oncle que j’affectais, sans doute influencée par les opinions de ma famille, mais jamais je n’aurais cru mes droits à la succession être aussi instables.

S’il croit pouvoir m’arracher ce qui m’appartient, alors il n’est rien d’autre qu’un traître. Et j’aurais sa tête à l’instant même où il osera s’approcher du trône.

J’en fais le serment.





My land, my name... It is worth defending. To the death.


©️️ Halloween




Dernière édition par Sjøen Siegfrieddóttir le Mer 18 Avr - 2:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SMABOENDR
Rp's : 245
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Katheryn Winnick
Métier : Fermière et guerrière

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Lun 16 Avr - 18:46

Je te souhaites la bienvenue chez nous. J'ai très hâte de voir ce que tu nous réserves avec ce personnage.

_________________



“The Future is open. Trust in the gods. Live for each moment.”


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SKILGETINN
Rp's : 34
Arrival : 16/04/2018
Faceclaim : Faye Marsay @Eurydie
Métier : Fille et héritière du Jarl Siegfried Reginson.
Localisation : Svitjod.

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Lun 16 Avr - 18:50

Merci bien~ Very Happy
Je vais remplir ça, nous verrons bien, hehehehe !

_________________

BE THE WORST YOU CAN BE


Okay, look, we both said a lot of things that you’re going to regret. But I’m not going to sit here one more minute and listen to you accuse me of things I clearly did. || FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DENGR
Rp's : 195
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Travis Fimmel + © Bang
Métier : Fermier

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Lun 16 Avr - 21:32

Ma chère Sjøen ! Welcome chez nous l'amie et bienvenue sur Will of Gods, nous avons pas mal discuté et bourlingué sur l'idée et je suis sur que tu vas faire tout péter tu sais ou me trouver si besoin !  Cool

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
LEYSINGR
Rp's : 9
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Josefin Asplund @Psyko Joke
Métier : Mercenaire

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Mar 17 Avr - 0:22

Poussez vous! Laissez passer! C'est MA petiote! Non mais!

Je vais t'apprendre la vie moi! T'inquiète on va bien se marrer.

_________________

Sexe and money shaped my world. Humans are tools that want to be used. Control is like power, once you taste, you never get enough.▵


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SKILGETINN
Rp's : 34
Arrival : 16/04/2018
Faceclaim : Faye Marsay @Eurydie
Métier : Fille et héritière du Jarl Siegfried Reginson.
Localisation : Svitjod.

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Mar 17 Avr - 0:47

Týldr --


Sig --
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://willofgods.forumactif.com
Maître du jeu
Rp's : 178
Arrival : 25/01/2018
Faceclaim : Who knows ?

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  Mer 18 Avr - 3:05




Bienvenue




Bienvenue sur Will of Gods Sjøen Siegfrieddóttir, fille unique et légitime de ton père tu t'apprêtes à prendre bien différents visages face à tes futurs adversaires. La déesse Bertha veille et prendra soin de toi. Tu es  validée !

Maintenant que ta présentation est validée, tu peux partir à l'Aventure avec un grand "A" mais pas si vite, voici quelques liens que nous te conseillons de visiter. Relations & Liens/Journal Rp/Réclamer ses points/Demande de Rp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.  

Revenir en haut Aller en bas
Sjøen Siegfrieddóttir ∴ The pen is mightier than the sword, but an axe can be pretty effective too.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (f) jónbjarnardóttir ♤ l'enfant de la séparation.
» L'amitié n'a pas de prix...(Cyrïelle Valdóttir )
» [m/libre] sean bean ✖ prénom p² valdóttir
» Anna Grímsdóttir Myrkrähe
» Helda Leifdòttir [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILL OF GODS :: Coin RPgiste :: Présentations :: Présentations validées-