AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

valenwyn – love no one and no one can hurt you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

LEYSINGR

avatar

Rp's : 9
Arrival : 28/07/2018
Faceclaim : Marie Avgeropoulos.
Métier : Dresseuse de chevaux, apprentie guerrière.
Localisation : Skane.

MessageSujet: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 1:06




I would like to fight, i was born for this.




Valenwyn



Mon nom est Valenwyn, je suis dresseuse de chevaux et je suis âgé de dix-sept ans. Je suis originaire de Jutland mais vis à  Sjaelland. Je suis célibataire. Je suis Leysingi. J'arbore quelques tatouages filiformes sur l'épaule et le bras gauche..


Caractère


Valenwyn est semblable à une louve. C'était d'ailleurs son surnom quand elle était encore esclave et si au départ, cela sonnait comme une moquerie, aujourd'hui ce n'est plus le cas. Sauvage, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds mais sait où est sa place. Courageuse et loyale, elle se jetterait dans une mêlée même en sachant que c'est perdu d'avance pour ceux qu'elle respecte. Bornée, elle fait toujours tout son possible pour aller au bout de ses idées même si la plupart des gens essaieront de l'en dissuader. Elle ne change que rarement d'avis mais sait reconnaître lorsqu'elle a tord. Admirative envers toutes les femmes aux boucliers, elle les envient énormément et elle s'entraîne en plus de son travail aux écuries pour un jour pouvoir être considérée comme étant une guerrière. Imprévisible, son impulsivité lui fait défaut. Elle n'hésite pas à sauter à la gorge d'une personne si elle se sent insultée. Plus précisément lorsque l'on insulte ses parents ou ancêtres. Valenwyn aime la nature et la respecte. Elle vénère la vie et la mort et espère un jour être digne d'entrer au Valhalla. Elle prie énormément tous les Dieux. Peut-être plus régulièrement Thor et Odin. Valenwyn est extrêmement douée dans la capture et le dressage de chevaux sauvages. La regarder faire semble facile mais en vérité pour elle, c'est tout un art.
Anecdotes

– La mère de Valenwyn était une guerrière au bouclier en plus d'être éleveuse de chevaux. Bien qu'elle ne se souvient pas de grands choses, aujourd'hui qu'elle est affranchie, elle souhaite devenir - elle aussi - une guerrière.

– Valenwyn a toujours été très douée dans la capture et l'élevage de chevaux sauvages. Ses anciens maître pensaient qu'elle était capable de murmurer à l'oreille des chevaux et qu'elle avait un don mystique.

– Valenwyn adore l'odeur des écuries.

– Valenwyn possède une épée de bonne facture qui lui a coûté une bonne partie de ses économies et deux poignards qu'elle a confectionnée avec des os.



Je me suis retrouvée ici grâce à Pub RPG Design. Je suis âgée de 26 ans et je trouve vraiment que ce forum est super. Mon avatar est Marie Avgeropoulos. J'offre en sacrifice le code du règlement qui est The future is open trust in the gods !


Now, i'm free. I have a choice.


(c) Halloween




Dernière édition par Valenwyn le Lun 30 Juil - 10:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

LEYSINGR

avatar

Rp's : 9
Arrival : 28/07/2018
Faceclaim : Marie Avgeropoulos.
Métier : Dresseuse de chevaux, apprentie guerrière.
Localisation : Skane.

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 1:07




"Elle faisait tout. En étant rien."



Histoire




Des bruits de pas lourds se faisaient entendre dans l'herbe fraîche. Une femme marchait rapidement, visiblement à la recherche de quelqu'un. L'épée au fourreau, elle savait très bien qu'elle n'en aurait pas besoin puisqu'il n'y avait aucun danger dans cette zone. Elle s'arrête derrière un arbre puis soupire en croisant les bras. La scène qui se déroulait sous ses yeux avait de quoi rire. « Je suis Valenwyn, fille de la grande Geidre ! » Une petite fille à la crinière brune tendait un bâton en face d'elle, elle ordonnait à ses camarades imaginaires de la suivre. Sa voix était faussement grave et sa posture de guerrière maladroite était principalement dut au bouclier en bois qu'elle tenait. Beaucoup trop grand et trop lourd pour ses jeunes années, elle se mit à courir tant bien que mal vers deux arbres pour frapper sur le tronc avec son "arme". Elle tenta de lever le bouclier mais ce dernier tomba, l'attirant avec elle dans la chute. La femme qui observait cela ne put s'empêcher de rire puis elle s'approcha de sa fille. « Valenwyn, je t'ai déjà dit d'arrêter de me prendre mon bouclier. Je ne sais même pas comment tu as fais pour l'amener jusqu'ici... » La gamine sourit avec un air faussement innocent et sa mère la releva puis récupéra sa propriété. Ce n'était pas la première fois qu'elle piquait des équipements à Geidre. Elle avait dut fixer tout cela assez haut dans la maison afin que sa fille ne puisse y toucher. « Quand tu seras capable de le soulever, alors je t'apprendrais à t'en servir. En attendant, ton père a besoin de toi pour nourrir les chevaux. » Valenwyn grogna puis souffla tout en commençant à marcher pour retourner à la ferme. Son père, éleveur de chevaux pour Hedeby, l'attendait. Et comme à son habitude, elle se mit au travail dans l'espoir qu'un jour, elle serait capable de soulever ce bouclier. Dans l'espoir qu'un jour, elle puisse devenir une véritable guerrière.


Le territoire de la famille avait toujours été enviée par les voisins. La terre était de bonne qualité mais depuis des générations, la famille utilisait ce lieu pour dompter des chevaux, non pour cultiver cette richesse. Valenwyn avait voyagé avec sa mère jusqu'à Hedeby pour vendre un étalon et faire des achats. Le retour fut tard dans la nuit. Âgée de sept ans et demi, la gamine s'endormait contre le dos de sa mère, ses bras serrés autour de sa taille. Le cheval s'arrêta un instant puis partit au galop, réveillant la petite brune. Elle se serra un peu plus fort à la taille de Geidre puis se pencha légèrement sur le côté. Ses grands yeux bleus découvrent l'horizon de la ferme en flammes. « Maman, qu'est ce qu'il se passe !? » S'exclama t-elle la peur au ventre. Mais aucune réponse. Des hurlements d'hommes et se faisaient entendre en coeur avec le martèlement du fer qui se croisait. Geidre descendit rapidement de son cheval pour laisser les rênes à sa fille. « Valenwyn ! Va chez ta tante ! Nous t'y retrouverons ! » Les yeux larmoyants de Valenwyn observaient sa mère saisir son épée et observait sa silhouette se battre avec diverses autres. « PARS !! » Hurla Geidre une nouvelle fois. La gamine tapa les flancs de sa monture puis commençait à galoper au sens opposé. Elle continuait de regarder cette silhouette jusqu'à ce qu'elle se fasse transpercée par une lance. Le cri que poussa Valenwyn attira l'attention. Il ne fut que peu de temps pour qu'elle soit poursuivie par deux cavaliers. Ayant trop peu d'expérience en équitation, surtout de nuit, la gamine finit par se prendre une branche et tomber violemment sur le sol. Assommée, elle ne s'éveilla que quelques heures plus tard lorsque le soleil se levait.


Valenwyn avait mal partout, son premier acte fut de regarder la lisière de la ferme au loin. Il n'y avait plus personne. Plus de silhouette et plus de feu. En réalité, il n'y avait plus rien du tout. Plus elle marchait vers le lieu où elle avait vécu, plus son estomac se nouait. De la cendre. Du charbon. Du sang. L'air était presque irrespirable, la gamine se tortillait les doigts, les épaules basses et le regard sur le sol. Elle hurla de nombreuses fois "Maman ! Papa !" mais sa voix ne laissait qu'un écho vide. Son visage salit par les cendres volantes et ses larmes noires coulant sur ses joues, son regard fut attiré par quelque chose. Valenwyn se baissa puis ramassa ce qu'elle reconnu comme étant un morceau de bouclier. Celui de sa mère. Il ne fallut que peu de temps pour qu'elle retrouve le cadavre de ses parents empalés chacun sur une pique. Le croassement des corbeaux se mêlaient aux pleurs de la petite. Se laissant tomber à genoux sur cette terre qui l'avait vue naître. Après une longue journée à pleurer toutes les larmes de son corps, la brune se leva puis fit de son mieux pour retirer les piques. Puis avec difficulté, elle plaça son père aux côtés de sa mère. Elle dénoua son pendentif, bijoux de famille qu'elle disposa dans les mains liées de ses parents afin qu'ils retrouvent cela au Valhalla. Valenwyn quitta alors ce lieu à contre cœur. Elle devait se rendre chez sa tante. Et pour cela, elle devrait prendre des raccourcis sur des territoires "ennemis". Jamais elle n'oublierait et jamais elle ne pardonnerait. Jamais.


Valenwyn fut attrapée par un homme puis envoyée à Hedeby enchaînée comme une bête de foire. A plusieurs reprises, elle tenta de s'échapper. Mais elle fut toujours rattrapée. Elle était devenue celle qu'on avait retrouvée aux abords de la forêt. Celle qui essayait de mordre si des mains la touchaient. Celle qui ne prononçait pas un mot ou qui grognait de rage quand on essayait de la dressée. Un louveteau destiné à servir le village d'Hedeby. Son éducation reprise par une vieille femme esclave. Elle portait de lourds seaux remplis d'eau puis de graines pour nourrir les animaux de fermes présents. Elle servait les hommes qui lui hurlaient dessus pour avoir à boire. Elle nettoyait les écuries. C'est ainsi qu'elle grandit. Sans dire mot. Recevant autant de coups de la part de ses maîtres que par la vie. Envoyée dans une ferme pour travailler. La ferme des assassins de ses parents. Louveteau enchaîné mais jamais l'échine courbée. Jamais soumise mentalement. Personne ne lui prit sa combativité. Elle priait Vidar. Priait d'avoir un jour sa vengeance. Le destin finit par lui sourire. Des hommes du Sjaelland arrivèrent une nuit de pleine lune. Une nuit où elle ne dormait pas. Un autre esclave de son âge remarquait les silhouettes et avertit le louveteau. « Nous devons vite prévenir nos maîtres ! ». Non. Hors de question. Même si elle risquait de mourir avec eux, elle mourrait en paix. Le louveteau goûta pour la première fois au sang humain. Elle prit la première chose qu'elle trouva, un os à moitié rongé par les chiens, puis l'enfonça dans le ventre de l'esclave. Elle répéta à plusieurs reprises ce geste tandis que les ennemis de ses ennemis arrivaient. Elle pouvait désormais mourir en paix. Mais ce ne fut pas le cas. Le leader du groupe lui fit signe de se taire et elle acquiesça d'un hochement de tête. Le feu des torches embrasèrent les toits tandis que Valenwyn libérait les chevaux coincés dans l'écurie.


Les trois hommes, ou plutôt, les trois assassins de sa famille furent rapidement jetés contre le sol. Valenwyn avait les mains tremblantes suite à ce qu'elle venait de faire à l'autre esclave mais également parce que la peur était présente. Les Hommes du Sjaelland semblaient avoir une dent contre ces personnes. Une promesse rompue. Un pacte déchu. La gamine ne compris pas réellement ce qu'ils se reprochaient, mais elle se régalait du spectacle. Vidar répondait à ses prières. Des coups de pieds dans les côtes, le premier fut battu à mort. Le second fut égorgé et le dernier reçut l'aigle de sang. Puis l'attention se porta sur Valenwyn. « Pourquoi ne pas les avoir prévenus ? » Une question simple à laquelle la réponse était plus complexe. « J'ai prié Vidar ... Pour un jour obtenir vengeance ... Ces hommes ont assassinés mes parents. » Valenwyn déglutie. « Comment tu t'appelles, gamine ? » La questionna t-il. « Valenwyn. » Bégaya t-elle. C'est ainsi qu'elle fut emmenée en Sjaelland. L'âme apaisée. Le cœur en paix. Elle pouvait désormais vivre sans cette colère qui la consumait. Une fois arrivée, elle fut prise sous l'aile de cet homme et de sa femme. Bien mieux traitée que tous les endroits où elle avait put être esclave. Valenwyn mettait du cœur à l'ouvrage pour ses corvées, ayant à ses yeux, une dette marquée au fer rouge. Durant son temps libre, elle s'occupait des deux chevaux de la famille ou bien s'entraînait au combat toute seule. Imitant les cours donnés aux enfants. Lorsque sa facilité au dressage équin fut remarquée, elle avait quatorze ans. Ses maîtres l'envoyèrent dans un élevage de chevaux non loin et faisant partie de la famille. Valenwyn fut affranchie et rémunérée pour son travail.


Aujourd'hui, Valenwyn a dix-sept ans et continue de travailler dans cet élevage à quelques pas de Skane. Elle se considère comme étant une apprentie guerrière, sans bouclier, préférant privilégier la vitesse et l'agilité.





Citation Citation


(c) Halloween




Dernière édition par Valenwyn le Mar 31 Juil - 6:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

JARL

avatar

Rp's : 216
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Travis Fimmel + © Bang
Métier : Fermier
Localisation : Sjaelland

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 1:18

Hey Valenwyn ! Je te souhaites la bienvenue sur Will of Gods, c'est marrant pour la petite anecdote de la semaine je pensais justement que ton avatar serait parfait pour l'univers. Voici chose faites, du coup n'hésites pas à contacter le staff si besoin d'aide, des questions et suggestions nous sommes à ton entière disposition. J'ai vraiment hâte de voir ce que tu nous réserves car je crois avoir lu quelque part que tu étais d'Hedeby. Reste à voir ce qu'il risque de se produire ! Bonne continuation pour ta fiche et à très vite.  Cool  

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas

SKJALDMÖ

avatar

Rp's : 272
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Katheryn Winnick
Métier : Fermière et guerrière

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 1:47

Bienvenue ! Très bon choix d'avatar!

_________________



“The Future is open. Trust in the gods. Live for each moment.”

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

LEYSINGR

avatar

Rp's : 159
Arrival : 22/07/2018
Faceclaim : Claudia Kim + © Yu Luohe
Métier : Maître d'armes
Localisation : Jutland

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 10:08

Bienvenue ! J'ai l'impression de voir des avatars de The 100 partout XD

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

LEYSINGR

avatar

Rp's : 34
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Josefin Asplund @Psyko Joke
Métier : Mercenaire

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 12:57

Bonjour et bienvenue parmi nous! Si tu as la moindre question, Tyldr et moi sommes présents pour y répondre. N'hésite pas à venir sur notre discordSmile Bon courage pour ta fiche!

_________________

Sex and money shaped my world. Humans are tools that want to be used. Money is like power, once you taste, you never get enough.▵


Revenir en haut Aller en bas

JARL

avatar

Rp's : 20
Arrival : 20/04/2018
Faceclaim : Kelly Reilly + ©Me
Métier : Jarl de Ribe
Localisation : Ribe

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 13:11

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas

LEYSINGR

avatar

Rp's : 9
Arrival : 28/07/2018
Faceclaim : Marie Avgeropoulos.
Métier : Dresseuse de chevaux, apprentie guerrière.
Localisation : Skane.

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Sam 28 Juil - 22:01

Merci beaucoup tout le monde !

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
Revenir en haut Aller en bas

Maître du jeu

avatar

Rp's : 216
Arrival : 25/01/2018
Faceclaim : Who knows ?

MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you. Mar 31 Juil - 18:44




Bienvenue



Bienvenue sur Will of Gods Valenwyn, jeune apprentie guerrière à l'esprit aussi libre qu'un cheval.Tu as goûté au bonheur, à l'horreur, au sang, à la vengeance ainsi qu'à la paix, mais tu as encore beaucoup à découvrir. Puisses les Dieux te mener sur le chemin du bouclier et de l'épée car tu es  validée !

Maintenant que ta présentation est validée, tu peux partir à l'Aventure avec un grand "A" mais pas si vite, voici quelques liens que nous te conseillons de visiter. Relations & Liens/Journal Rp/Réclamer ses points/Demande de Rp
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: valenwyn – love no one and no one can hurt you.

Revenir en haut Aller en bas
valenwyn – love no one and no one can hurt you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» I love America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILL OF GODS :: Coin RPgiste :: Présentations :: Présentations validées-