AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez| .

Aileas xx (en cours!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Rp's : 3
Arrival : 22/07/2018
Faceclaim : Madelaine Petsch
Localisation : Aicluith

MessageSujet: Aileas xx (en cours!) Lun 23 Juil - 21:16




don’t cry, baby girl **




Aileas de Strathclyde



Mon nom est Aileas de Strathclyde , je suis la sœur cadette du roi Rhydderch II de Strathclyde, et je suis âgé de vingt-et-un an. Je suis originaire d’Alcluith i>. Je suis célibataire, mais je serais Reine, lorsque j’aurais épousé un crédule imbécile.


Caractère


Cacahuète.
Anecdotes

Description d'une dizaine ou plus d'événements marquant ou important à vos yeux durant le passé de votre personnage.
• Nous allons raconter cela sous forme de lettres parce que c’est plus stylé *en cours*



Je me suis retrouvée ici comme ça, magie, pouf. Je suis âgée de mille ans et je trouve vraiment que ce forum est couloos. Mon avatar est ft. Madelaine Petsch. J'offre en sacrifice le code du règlement qui est ??? !


Citation Citation


Halloween




Dernière édition par Aileas de Strathclyde le Lun 23 Juil - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Rp's : 3
Arrival : 22/07/2018
Faceclaim : Madelaine Petsch
Localisation : Aicluith

MessageSujet: Re: Aileas xx (en cours!) Lun 23 Juil - 21:18




correspondances




Histoire






Sept décembre de l’an 780

Cher Aydën,
J’espère que vous vous portez bien. Je suis rentrée depuis peu d’un voyage aux landes du Nord ; des affaires urgentes. Mon père est décédé. Mes plus humbles excuses iront à votre mère, à qui nous n’avons rien dit avant de prendre la caravelle. Ici, à Alcluith, comme je vous l’ai dit, Eugein II de Strathclyde a rendu son âme à Dieu ; qu’il repose en paix. Son esprit défunt restera à jamais dans nos cœurs, même si, pour le moment, Mère est effondrée, et ne sait exprimer son chagrin qu’aux travers de plates lamentations. Les préfets, le Duc Ervinstonn et Père Sylvesterh sont réunis dans la salle du Conseil ; ils débattent du futur. Du futur, me diriez-vous, Aydën : du futur dirigeant de ce royaume. On ne sait encore qui le Conseil choisira : votre père, Owain, ou bien l’un de nous, fils et filles du Roi. Je trouve cette tradition vraiment injuste, Aydën. Depuis trois générations, depuis la conversion au catholicisme des Bretons, il est devenu rare que les femmes de ce continent deviennent Reines – cela est devenu, d’après les Saints, une vieille tradition païenne qui doit appartenir au passé ; mais n’ébruitez pas trop fort que je pense cela, l’on serait capable de me trancher la gorge pour moins que ça, depuis que Père n’est plus là. J’ai toujours été sa préférée, vous souvenez-vous ? J’ai été la seule de ses filles à laquelle il a appris la chasse. Sous prétexte de me trouver un meilleur époux, bien entendu, mais je sais que tout cela n’est que bavardages. Pour tout vous dire, Aydën, j’espère que votre père sera Roi, et que vous assisterez, comme moi, à son couronnement. Lui seul saurait, à mon humble avis, tenir les rênes de ce majestueux pays. Mon frère, Rhydderch II, ne pense qu’aux femmes et à la chasse. Il ne dépense son argent qu’en invitées de toutes contrées et en vin. Peu importe l’avis de sa future épouse, d’ailleurs. Assez de discours inutiles, Aydën ; la question n’est pas là : je viens vous convier, au nom de la famille de l’ancien Roi, à son enterrement, qui aura lieu le 10 décembre. De plus, je vous prie, peu importe les délibérations des membres du Conseil et aux possibles crises de votre père, à venir au Couronnement du futur Roi. Tout cela aura lieu le 12 décembre, sur la place du fort d’Aycluith. Ne vous encombrez pas de trop, il y aura bien entendu tout ce dont vous aurez besoin au château.
Bien à vous,
Votre dévouée Aileas de Strathclyde.



Dix-neuf Juillet de l’an 783

Cher Aydën,
Je n’ai pas eu de nouvelles de vous depuis un mois. Vous n’avez pas répondu à mes lettres. Est-ce lié à la bataille menée de front contre les Pictes, ou est-ce seulement vous, qui n’avez plus envie de converser avec ma personne ? Je m’en vois gênée. Je sais que ce ne sont pas des manières pour une demoiselle de mon rang, mais ma rancoeur vis à vis de vous de me quitte pas depuis des semaines. J’espérais recevoir une lettre pour mon anniversaire. Cela doit être un malheureux tour du destin, ou un message de Père, car ce même jour, j’ai saigné. Cela veut dire d’après mon frère que je suis enfin bonne à marier. Pour ma part, je ne souhaite pas que le Roi me confie à n’importe quel de ses amis ou conseillers. Ils sont tous plus buveurs, avares de femmes de joie et de voyages les uns que les autres. Ils n’ont aucun mérite, sinon de viser juste lors de l’abattage de sangliers. Mes sœurs, elles, sont déjà promises. Je ne veux vous importuner plus longtemps. En l’absence d’une lettre ou d’une visite de votre part, je ne vous écrirais plus. C’est, cette fois, une promesse.
Bien à vous,
Votre dévouée Aileas de Strathclyde, sœur du Roi Rhydderch II.


Vingt-trois septembre de l’an 785

Cher Aydën,
J’ai été heureuse de vous revoir lors des noces de votre sœur ; je n’avais jamais pensé une seule seconde qu’une alliance de la sorte avec les gens de Galloway aurait pu si bien se dérouler. Ainsi alors, ils attendent déjà un enfant. Quelqu’un a empoisonné mon futur mari, le fils cadet du roi de Northumbria ; sûrement un groupe de gens détestables de l’autre pays, peu convaincus par cette alliance. Je ne peux vraiment accuser l’Eglise d’une quelconque entreprise, cette fois. Le Roi ne sait plus où donner de la tête, et songe à me laisser aux nones ; mais que voulez-vous, Aydën, cela est mieux que de me trancher la gorge sous prétexte de sabotage. J’espère en tout cas que votre jambe ne vous fait plus trop souffrir, et que vous pourrez prendre votre décision bientôt. Je me languis de votre absence ; quand reviendrez-vous ? Écrivez-moi tantôt, pour me conter votre fameux voyage en mer, je ne veux pas rester sans nouvelles de vous plus longtemps.
Bien à vous,
Votre dévouée Aileas de Strathclyde, sœur du Roi Rhydderch II.


Premier août de l’an 787

Cher Aydën,
Je vous écris cette lettre pour vous dire ce qui ne peut vraiment se comprendre par la voix. Et surtout, pour vous faire parvenir ce dont j’ai omis de vous parler, lors de la fête organisée en mon honneur. Comme vous le savez, mon frère, las de me voir réussir à la chasse mieux que quiconque de ses proches amis, a décidé, pour ne pas les humilier davantage, de me proscrire la chasse. Il s’est donc mis à me chercher désespérément un nouveau mari, quitte à inviter tous les gens du pays pour me rencontrer. Le Père de l’Eglise de la capitale lui-même, a renoncé à m’inculquer les savoirs-vivre qu’exécutent si bien les nones. Il a fait comprendre au Roi que seul un bon mari pourrait me permettre un certain épanouissement. Bien-entendu, je n’y crois pas une seule seconde. Hélas Aydën, l’objet de ma lettre n’est pas là. Je n’ai pas supporté les manières de certains des hommes du pays ; aucun n’a d’avenir prometteur ni le charisme qu’un dirigeant se devrait d’avoir. Et malgré toutes ces sollicitations, mon regard n’a pu se détacher de vous. Je ne sais si la morale y peut quelque chose, cependant, mon coeur est profondément troublé. Nous pourrions monter sur le trône, Aydën. À nous deux, nous serions les plus valeureux du pays. En compagnie de Sir Jywre, je me rendrais aux landes passer quelques temps, pour réfléchir et me ressourcer. Permettez-moi de joindre à cette lettre une invitation, aussi impromptue qu’elle soit.
Bien à vous,
Votre dévouée Aileas de Strathclyde, sœur du Roi Rhydderch II.


Vingt-six mars de l’an 789

Cher Aydën,

J’ai appris par votre sœur le décès d’Owain de Strathclyde. Je m’en vois profondément désolée, et surprise. Toutes mes condoléances s’en vont à vous et à votre famille. Je ne sais quoi vous écrire d’autre, sinon que votre père était brave, et si sage, à la fin de sa vie. J’espère que vous vous en remettrez, comme vous vous êtes relevé de tant d’amis et de frères bretons, morts au combat en ce début d’hiver. L’hiver fut rude cette année, et les premières fleurs viennent à peine d’éclore. Je ne sais combien de temps encore il faudra aux paysans du royaume pour terminer de semer les blés pour l’été. Les oiseaux reviennent déjà. Je me languis de votre absence. Nous viendrons, en compagnie du Roi, assister aux funérailles. Nous viendrons de même assister à la passation de pouvoir, et à votre mariage avec Élise, fille du Duc Breton de Lothian. Je respecterais vos engagements.

Bien à vous,
Aileas de Strathclyde.

Deux avril de l’an 789

Cher Aydën,

Je ne m’excuserai pas de mon absence à vos noces. Vous n’aviez qu’à mieux tenir vos promesses. La princesse Élise de Strathclyde, fille du Duc Breton de Lothian, n’était aucunement comme vous l’aviez décrite. Je ne veux pas m’exprimer plus sur mes sentiments. Ne revenez pas à Alcluith, ou sinon, ne revenez plus me voir. Vos lettres seront brûlées.
Aileas de Strathclyde.


Trente janvier de l’an 793

Cher Aydën,
Merci d’être venu à la capitale. Ces moments furent merveilleux. Je ne saurais comment vous remercier ; il me faudra sûrement une vie entière. Vous voir à mes côtés m’emplie de bonheur et de courage. Bon retour aux landes; cela restera notre secret. N’en parlez donc point à Élise, elle qui a déjà Owain II suspendu à ses bras, elle ne saurait que faire de telles histoires. Je vous l’ai déjà dit, mais je me suis trompée sur son compte. Votre bague lui va à merveilles, et les affaires ne vont qu’en s’améliorant. Le Roi, lui, n’a pas encore d’enfants. Il a fait répandre des rumeurs pour éviter que cela ne s’ébruite trop. Je ne veux point savoir lesquelles. J’espère en tout cas qu’elles ne vous atteindront pas. On dit qu’il y a eu une bataille sanglante, en mer, au large d’Alcluith. Je commence à m’inquiéter.
Bien à vous,
Aileas de Strathclyde, sœur du Roi Rhydderch II.


Treize février de l’an 793

Chère Aileas,
Vos inquiétudes n’étaient pas infondées. Je vous écris cette lettre du front, au large d’Aycluith. La dernière du mois, je pense. Nous partirons en première ligne demain matin. Je vous écris à vous, parce que je suis sûr que cette lettre arrivera à la Capitale – qui est encerclée, des terres à la mer. Nous ferons tout pour mettre fin à ce siège. Nos soldats sont prêts. Un bateau a déjà coulé ce matin. Aileas, ne dites rien à Élise; elle n’aurait jamais voulu que je parte au premier rang face aux barbares. Je préfère qu’elle me voit revenir en héros, ou qu’elle entendent mes louanges si je meurs au combat. Je dirige la caravelle que vous preniez autrefois pour venir aux landes ; elle me portera toujours chance. Que les dieux, de toutes religions, puissent nous être favorables. Puisse le Seigneur nous amener à la victoire. Et vous, Aileas, puissent les Dieux vous protéger jusqu’à la fin du siège, vous, votre famille, et l’entièreté du royaume de Strathclyde. Veuillez s’il vous plaît, et ce sera ma dernière demande,vous assurez que ma famille est en sûreté. Je place mon entière confiance en vous.

Aydën, Duc des Landes du nord, général des armées de mers du Roi Rhydderch II de Strathclyde.








Et ainsi, Aileas quitta sa vie, ses souvenirs, qu’elle laissa en cendres, derrière elle. Elle quitta la braise des âmes et leurs lamentations, pour aller brûler l’Enfer.


Halloween




Dernière édition par Aileas de Strathclyde le Sam 4 Aoû - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

JARL

avatar

Rp's : 22
Arrival : 03/06/2018
Faceclaim : Alexander Ludwig + ©Bang
Métier : Jarl
Localisation : Jutland

MessageSujet: Re: Aileas xx (en cours!) Lun 23 Juil - 22:15

Bienvenue officiellement sur Will of Gods Aileas, j'espère que tu vas te plaire chez nous, surtout n'hésites pas à mp le staff et venir nous déranger nous sommes à ta disposition j'ai hâte de lire ta fiche Cool l'esprit fun est assuré !

_________________
Sven Erikson
Revenir en haut Aller en bas

SKJALDMÖ

avatar

Rp's : 272
Arrival : 18/02/2018
Faceclaim : Katheryn Winnick
Métier : Fermière et guerrière

MessageSujet: Re: Aileas xx (en cours!) Ven 27 Juil - 19:24

Bienvenue ma jolie !

_________________



“The Future is open. Trust in the gods. Live for each moment.”

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

LEYSINGR

avatar

Rp's : 159
Arrival : 22/07/2018
Faceclaim : Claudia Kim + © Yu Luohe
Métier : Maître d'armes
Localisation : Jutland

MessageSujet: Re: Aileas xx (en cours!) Sam 28 Juil - 13:15

Bienvenue à toi !

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Rp's : 3
Arrival : 22/07/2018
Faceclaim : Madelaine Petsch
Localisation : Aicluith

MessageSujet: Re: Aileas xx (en cours!) Sam 4 Aoû - 10:48

Merci à tous ! Je suis un peu longue je sais, mais j’ai Bientôt fini promis !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aileas xx (en cours!)

Revenir en haut Aller en bas
Aileas xx (en cours!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
WILL OF GODS :: Coin RPgiste :: Présentations-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet